Avant, c’était la faute à…

Dans la vie, il n’y a que deux moments qui comptent, celui qu’on vient et celui qui s’en va. Le reste est de remplissage.

Catherin BUGNARD,
La plaisante sagesse, Maximes et Réflexions morales
,
secrétaire perpétuel de l’Académie des Pierres-Plantées – Lyon -,
éditeur et imprimeur TEXIER – Lyon -, p.40

 

Avant, c’était la faute à Philippe et à Yves : « Chiche de réaliser une étiquette en métal !? ». Avant encore, c’était la faute à Chéni d’avoir réalisé l’expo E=MC²…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *